Les « savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain » à l’Unesco

Les « savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain » sont inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco !

Le 30 novembre 2022, le comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, réuni à Rabat, Maroc, pour sa dix-septième session, a décidé d’inscrire « les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain » sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Fiers du travail accomplis pour la préparation de cette candidature, les artisans boulangers-pâtissiers sont reconnaissants envers toutes les personnes et structures ayant participé à cette belle aventure collective. Ils se projettent désormais dans la mise en place des mesures de sauvegarde destinées à assurer la pérennité et la transmission des savoir-faire.

Présentation du dossier

La baguette : un emblème national

La baguette est un produit emblématique du patrimoine alimentaire français. Tous les jours, 12 millions de consommateurs poussent la porte d’une boulangerie et plus de 6 milliards de baguettes sortent des fournils chaque année. Se rendre à la boulangerie est une véritable pratique sociale qui rythme la vie des Français de tout le territoire : les oppositions entre classes sociales, régions et villes-zones rurales sont transcendées ! La baguette est aussi l’un des principaux symboles de la France à l’étranger.

Historique de la candidature

Ainsi, la candidature des savoir-faire artisanaux et de la culture de la baguette de pain a été lancée, en 2017, par la CNBPF et les artisans boulangers, avec l’appui d’un comité de pilotage regroupant les représentants de l’ensemble de la filière blé-farine-pain, d’un comité scientifique (réunissant des spécialistes aux expertises complémentaires et présidé par Bruno Laurioux, président de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation) et d’un comité de soutien (présidé par Catherine Dumas, sénatrice de Paris). Ces acteurs sont convaincus que cette candidature permet à la fois le rayonnement des savoir-faire boulangers liés à la baguette française et la sauvegarde de ces savoir-faire face à l’industrialisation. Afin de caractériser plus finement les pratiques sociales en lien avec la baguette, une étude anthropologique a également été menée en partenariat avec des étudiants de master au sein de l’Université de Tours, dont le Pôle Alimentation réunit de nombreux domaines scientifiques autour de la thématique transversale de l’alimentation.

La première victoire significative de la candidature a été l’inscription à l’Inventaire national en novembre 2018. Le dossier a ensuite été jugé apte pour l’Unesco, sur avis du Comité du Patrimoine ethnologique et immatériel (CPEI).

En mars 2021, le ministère de la Culture a décidé de présenter la candidature des artisans boulangers pour une inscription à la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Depuis mars 2021, le dossier est en cours d’examen au sein de l’UNESCO et le choix final sera rendu à l’automne prochain.

Le 30 novembre 2022, la décision du comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO est annoncé à Rabat au Maroc : les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain » sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Dominique Anract était présent pour défendre cette candidature et convaincre les Etats membres. Il a pu compter sur le soutien de Madame Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice, Représentante permanente de la France auprès de l’UNESCO.

Campagne de mobilisation de la candidature

A l’occasion de la Saint-Honoré 2021, le président Anract et Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice, Déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO, ont distribué des baguettes aux ambassadeurs des pays du monde entier. En mars 2022 lors du salon Sirha Europain, le président Dominique Anract et Véronique Roger-Lacan ont pu s’exprimer sur la candidature de la baguette lors d’une table ronde et ont notamment évoqué le processus de qualification de la baguette et évoqué la signification de son inscription au patrimoine de l’UNESCO.

Consultez les documents relatifs à la candidature :

La note d’information

Le portfolio

Le formulaire de candidature

L’enquête anthropologique : pratiques et culture de la baguette de pain

Le recueil des lettres de consentement et de soutien

Dossier de presse 

Communiqué de presse

Dossier de presse en ANGLAIS

Communiqué de presse en ANGLAIS